Après le premier rendez-vous : comment gérer l'attente

Après le premier rendez-vous : comment gérer l’attente

Une fois le premier rendez-vous passé, quelle est la bonne attitude à adopter ? Supposons que c’est le début de ce que vous espérez être une grande histoire d’amour entre vous et l’homme que vous venez de rencontrer.

Si vous vous situez quelque part entre le premier et le deuxième rendez-vous, vous avez encore de nombreuses interrogations en tête.

Autant dire que vous vous apprêtez à passer des heures et des heures à rêver « les yeux ouverts », voire à passer un certain nombre de nuits blanches. Je me trompe ?

Bon, vous ne savez pas si ce nouvel homme est vraiment « le bon » ou juste une autre expérience que vous finirez par rajouter à votre liste d’échecs.

Mais si ça peut vous rassurer, les hommes sont eux aussi rongés par l’incertitude.

Ne vous attendez pas à trouver la réponse en claquant des doigts. Personne ne trouve le partenaire parfait simplement en prenant la décision de « se ranger ».

Posez-vous… moins de questions

La première chose qui vous aidera à traverser sereinement cette période d’interrogations et d’incertitudes est la suivante : vous devez arrêter de vous mettre la pression.

Voyez cette nouvelle rencontre tout d’abord comme une nouvelle expérience, quelque chose d’amusant et d’enrichissant pour vous.

Laissez-moi vous dévoiler un secret : c’est ainsi que la plupart des hommes vivent leurs nouvelles rencontres. C’est ce qui explique leur apparent « détachement » et leur facilité à passer à autre chose si jamais la rencontre ne se transforme pas en vraie relation !

Les hommes ne se posent que très rarement de grandes questions lors du premier rendez-vous – ils ont même des préoccupations bien différentes.

A l’opposé, beaucoup de femmes se torturent l’esprit – dès le lendemain de la première soirée passée ensemble – avec des questions plus ou moins inutiles comme:

« Est-ce que c’est possible que ça soit vraiment le bon ?  Je ne rêve pas? »

« Combien de temps ca va durer entre nous? »

« Est-ce qu’il est du genre à me tromper? Hum… je n’ai aucune envie de repasser par là… »

« Est-ce qu’il préfère les rousses ? Il a jeté un de ces regards à cette serveuse du bar… »

« Est-ce qu’il est déjà amoureux de moi? »

« Et si demain il rencontre quelqu’un d’autre? »

Vous vous y reconnaissez un peu ? Avouez. Il n’y a vraiment pas de honte à avoir. Mais… Je vous en prie, arrêtez de vous poser toutes ces questions, elles ne vous servent à rien. Consacrez plutôt votre énergie à savourer le début de votre histoire, si début il y a.

Vous lui plaisez vraiment !

Voici la bonne nouvelle : premièrement, si votre homme vous a proposé un rendez-vous, c’est qu’il s’intéresse à vous et que vous lui plaisez réellement. Ne cherchez pas plus loin.

Deuxièmement, si le premier rendez-vous a été réussi, si vous avez évité toutes les erreurs que je vous ai exposées précédemment et que vous évitez également les pièges qui suivront, vous avez déjà posé les meilleures bases pour une relation pleinement réussie.

Vous êtes sur la bonne voie, alors continuez. Mais sans vous mettre la pression. Pensez à vous rendre encore plus attirante à ses yeux dans les jours et les semaines qui suivent, tout en « savourant votre conquête ».

Important :

Nous sommes admiratifs devant une femme pendant une soirée, mais ensuite notre enthousiasme peut faire une « chute libre » et nous pouvons décider de ne pas la revoir, sans lui donner d’explications. (En réalité, les explications existent, mais nous les ignorons nous-mêmes. )

Mais nous pouvons aussi décider qu’elle est la femme la plus intéressante de tout notre spectre de possibilités, et que nous ferons tout pour qu’elle partage notre vie.

Quelle que soit l’issue de ce début de relation, ne vous minez pas dès le premier jour. Jouez-la « détachée ». Vous ne pourrez jamais tout « contrôler », même si vous êtes une séductrice très avertie.

Les 2 règles d’or
après le premier rendez-vous

Vous avez très envie de revoir cet homme et surtout, vous aimeriez qu’il soit complètement « sous votre charme ». Voici les règles d’or pour y arriver :

1. Ne l’appelez surtout pas le lendemain

Après le premier rendez-vous : comment gérer l'attente

Rappelez-vous ce que je vous disais à propos du fait que vous ne devez jamais renvoyer l’image d’une femme désespérée, qui cherche à tout prix à se « caser ».

Vous êtes une femme indépendante et heureuse dans sa vie, et ce genre de femme nous intrigue et nous intéresse immédiatement.

Alors évitez de perdre des points en l’appelant dès le lendemain !

…Même s’il vous a dit « tu peux m’appeler quand tu veux, ca me fera plaisir« .

…Même si vous sentez qu’entre vous « il y a vraiment quelque chose de spécial, ce n’est pas comme avec les autres gars« .

…Même si vous sentez qu’il vous manque déjà.

Ne le faites pas, un point c’est tout !

2. Ne l’appelez pas non plus les jours suivants

Je m’explique….

Les hommes ont souvent besoin de temps pour « digérer » une soirée, surtout s’ils devinent en vous… un potentiel particulier.

C’est vrai que si cette soirée a été inoubliable pour tous les deux, il y a de fortes chances qu’il vous rappelle dès le lendemain.

Mais s’il ne le fait pas, ne tirez pas de conclusion hâtive. Ne vous dites pas « Ca y est, il ne veut plus me revoir. Je savais que j’aurais dû coucher avec lui« .

C’est faux !

Tout comme vous, nous aimons être sûrs des qualités que nous avons cru voir en vous.

Quand un homme ne vous rappelle pas tout de suite, ça ne signifie pas qu’il y a un problème.  Peut-être veut-il tout simplement tester votre patience : c’est une qualité très estimée par tous les hommes.

En fait, beaucoup d’hommes que j’ai interrogés sur le sujet avouent faire exprès de ne pas rappeler une femme le lendemain de leur rendez-vous. Ils veulent la tester, s’assurer que ce n’est pas une de ces « femmes désespérées » qui s’accrochent au premier venu.

Quoi qu’il en soit, ne l’appelez pas : ni le lendemain, ni les jours qui suivent.

Laissez-le reprendre contact.

(Et s’il ne le fait pas, vous pouvez être sûre que c’est pour des raisons bien précises. )

Il se manifestera assez tôt, car il sait qu’il n’a pas non plus intérêt à vous faire attendre trop longtemps. Et quand il reprend contact avec vous, vous pouvez être sûre que c’est parce qu’il vous porte un réel intérêt.

Alors que faire ?

Que faire en attendant son appel

Si l’homme que vous venez de rencontrer est réellement intéressé par vous, il vous appellera, c’est aussi simple que ça. Sinon, vous ne gagnez rien en prenant les devants, de toute façon.

Il ne s’agit que de quelques jours de patience.

Après le premier rendez-vous : que faire en attendant son appel

Mais je ne vous demande pas d’être passive, de vous contenter d’attendre les bras croisés. Mettez à profit ces quelques jours pour prendre du recul et vous recentrer sur vous.

Deux choses à faire donc après les premier rendez-vous :

1. Occupez-vous activement

Je dis bien activement. Ne passez pas votre temps à vous poser des questions existentielles, ni à vous « repasser le film dans votre tête » ou à faire des scénarios dignes d’une grande production américaine. Bien sûr que vous avez le droit de rêver, mais gardez quand-même les pieds sur terre.

Et pour cela, soyez active.

Sortez avec vos copines, allez au cinéma, travaillez d’arrache-pied, faites les boutiques, rendez visite à votre grand-mère que vous n’avez pas vue depuis longtemps, faites tout pour vous occuper l’esprit de manière positive.

D’une part, cela vous aidera à oublier très vite cette rencontre, si jamais elle ne va pas plus loin.

D’autre part, si elle va plus loin (et c’est ce que je vous souhaite), cette attitude vous mettra dans l’état d’esprit d’une femme qui « se suffit à elle-même », exactement le genre de femme qui nous attire comme un aimant.

C’est la clé pour continuer à séduire cet homme qui vous plaît. Et la meilleure chose que vous pouvez faire en attendant la prochaine étape de votre histoire.

2. Restez maîtresse de la situation

Ceci n’est pas un conseil qui vise à faire de vous les manipulatrices des hommes avec qui vous sortez.

Soyons bien clairs, ce n’est pas dans mes intentions. Mais croyez-moi, si vous suivez ce conseil, vous rendrez service simultanément à votre homme, à vous-même et à votre future relation.

Alors quand il vous rappelle ou reprend contact avec vous, s’il vous plaît, maîtrisez-vous. Ne vous écroulez pas sous l’émotion. Ne donnez pas à votre voix cette intonation qui (à nos oreilles) sous-entend :

« Ah, enfin tu m’appelles, j’ai attendu ton coup de fil jour et nuit…« .

Cela sonne comme un signal d’alerte pour nous et nous donne envie de raccrocher tout de suite.

Soyez naturelle et agréable, c’est tout. Pas d’enthousiasme débordant. Vous n’êtes pas la princesse enfermée dans un donjon, qui voit enfin arriver son sauveur, le prince charmant sur un cheval blanc…

N’ayez aucun doute : l’homme qui vous appelle passe lui aussi, un bon moment avec vous au téléphone. Ces derniers jours, vous étiez bien présente dans ses pensées, autrement il n’appellerait pas. Mais ce n’est pas la peine d’en faire trop.

S’il fait allusion à la soirée que vous avez passée ensemble, (re)dites-lui que c’était un moment très agréable pour vous mais ne vous empressez pas de lui lancer :

« Quand est-ce qu’on remet ça ?  »

Détendez-vous, ne lui mettez pas la pression. Ce sera facile si vos pensées ne se sont pas focalisées sur lui, ces derniers jours. Maintenant vous comprenez pourquoi j’ai insisté sur le fait de vous occuper, de vous mettre dans le bon état d’esprit en attendant qu’il vous rappelle.

Si vous laissez la pression et l’angoisse monter, il le sentira dans votre voix.

C’est comme si vous lui disiez : « Bon, c’est le moment décisif, c’est maintenant que cette relation doit commencer ». Cela se ressent, croyez-moi, et il détestera ça.

Soyez donc détendue et souriante et laissez-le lancer la prochaine invitation. Et au moment où il la fait, acceptez-la naturellement, et non pas comme s’il venait de vous sauver la vie…

Un peu de légèreté et de détachement, voilà qui est indispensable au début d’une relation, surtout après le premier rendez-vous. Car aucun homme n’aime ressentir la pression à ce moment-là, c’est vraiment ce qu’il redoute le plus.