Comment faire le premier pas avec un homme

Comment faire le premier pas avec un homme ?

Faire le premier pas vers un homme n’est pas facile. En fait, c’est peut-être l’une des choses les plus difficiles à faire pour une femme…

Si cela vous inquiète, si vous vous posez des questions (« dois-je faire le premier pas quand un homme m’intéresse ? « Comment faire ? » « quel est le risque qu’il me rejette et comment réagir ? » etc..), c’est tout à fait normal.

Mais rassurez-vous, l’art de faire le premier pas vers un homme est loin d’être inaccessible et vous pouvez tout à fait le maîtriser, même si vous êtes de nature un peu timide…

Lisez les signes

Il n’est pas question de se jeter « dans la gueule du loup » sans être préparée un minimum et sans savoir à quoi vous attendre. Lorsque vous apprenez à faire le premier pas vers un homme, la première chose que vous devez faire, c’est de lire les signes que l’homme en question vous envoie.

Par exemple, si vous êtes dans un café et qu’il est à l’autre bout du bar, vous regarde-t-il de temps en temps ? A-t-il esquissé ne serait-ce qu’un petit sourire dans votre direction ? Vos regards se sont-ils croisés au moins une fois et avez-vous vu un petit signe d’intérêt dans ses yeux ?

Si au moins un de ces signes est présent, vous pouvez considérer que votre premier pas ne sera pas trop risqué. Dans le cas contraire, si vous ne voyez vraiment aucun signe, il serait peut-être plus prudent d’attendre un peu, à moins que vous n’ayez un tempérament audacieux, et que vous n’ayez rien à faire des « risques » encourus…

 

Interprétez le langage du corps

Savoir interpréter le langage du corps fait partie de la lecture des signes et vous sera très utile. Derrière chaque geste se cache souvent une émotion, une attitude, un ressenti, un intérêt (ou un manque d’intérêt).

Si l’homme en question a le buste tourné vers vous (alors que ses copains se trouvent plutôt vers un de ses côtés par exemple), s’il se lève souvent et essaie de se faire gentiment remarquer (il appelle le serveur avec des gestes inutilement larges par exemple), s’il gesticule sans raison, tout cela peut être le signe d’une certaine nervosité et d’un désir d’attirer votre attention.

Mais souvent, ces signes ne sont que très discrets et vous ne pourrez pas vous y fier à 100%. Si vous avez un sérieux doute, n’oubliez pas que le regard est l’indice le plus fiable, en toute circonstance.

Comment faire le premier pas ?

Vous vous doutez que je ne vais pas vous donner une recette parfaite, car ce genre de recettes n’existe pas. Néanmoins, voici les choses les plus importantes quand vous faites un pas vers un homme inconnu que vous souhaitez aborder :

Soyez sûre de vous : quelles que soient les raisons pour lesquelles cet homme vous plait, vous devez y aller en étant sûre de vous. Il ne s’agit pas de jouer la femme fatale, mais d’être décontractée et décomplexée. Une petite dose de timidité ne fera pas de mal, mais ne lui donnez pas l’impression que vous tâtonnez, mais au contraire que vous savez ce que vous voulez.

Soyez naturelle : n’essayez pas de jouer la fille excessivement extravertie si ce n’est pas votre nature, par exemple. N’essayez pas de vous donner une fausse image. Soyez simplement confiante et croyez en vous. Il n’y a rien de plus séduisant qu’une femme qui est sûre d’elle, qui est bien « dans ses baskets » et qui n’essaie pas de jouer la comédie.

Chassez le doute, passez à l’action :  Si vous avez bien évalué la situation et que vous estimez que les prémisses sont positives, passez à l’action sans vous poser trop de questions. Ne vous laissez pas paralyser par le doute ou par la peur, l’excès de doutes rend l’action impossible et vous fait louper des occasions en or ! Sachez couper court aux questionnements qui vous torturent l’esprit et lancez-vous !

Quelle est « l’entrée en matière  » idéale ?

Chaque femme a sa propre façon d’aborder une personne et plus particulièrement un homme, cela dépend de mille raisons, de votre personnalité, de la disposition du moment, etc. Mais dans tous les cas, je vous conseille de toujours préparer l’entrée en matière.

Préparez une petite phrase accrocheuse du style :

« Vous n’auriez pas un cocktail sympa à me conseiller ? j’hésite vraiment » (quand vous croisez devant le bar par exemple), ou bien

« Je viens ici assez souvent, mais je n’ai jamais vu autant de monde, y a-t-il un événement particulier aujourd’hui ? », etc.

Pour vous aider, essayez de relever un détail amusant de la situation :

« Ce serveur est vraiment maladroit, je parie que c’est son premier jour, le pauvre a l’air de souffrir » ou encore de relever un détail original de la tenue de l’homme que vous abordez :

« Des baskets rouges, on n’en voit pas souvent chez les hommes, c’est assez courageux de votre part, et je trouve que ça vous va très bien ». etc.

Le plus souvent, si vous avez bien « décrypté » les signes précurseurs, il vous suffira d’une seule phrase introductive pour qu’ensuite la discussion s’enchaîne. Ne vous inquiétez donc pas trop pour la suite. Préparez simplement cette introduction et prononcez-la le plus naturellement possible, de préférence quand votre homme est seul (et non pas entouré de ses amis…)

 

Et si « ça tourne mal » ?

D’abord, sachez que ça ne peut PAS vraiment mal tourner. À moins que les circonstances soient absurdes (que vous abordiez un homme pendant un enterrement, par exemple, ou je ne sais quelles autres circonstances étranges) ou que vous soyez vraiment la reine de la maladresse, vous ne risquez pas grand-chose.

Au pire, vous n’arriverez pas à éveiller l’intérêt que vous espérez chez cet homme, ou en tout cas pas tout de suite. Au mieux, vous repartez avec son numéro de téléphone, ou même : vous passez la soirée ensemble !

Mais sachez que TOUS les hommes sont impressionnés par une femme qui ose prendre les devants, car de nos jours – malgré des mentalités qui évoluent vite – c’est encore une situation plutôt originale, disons-le franchement…

Soyez donc sûre que l’homme en face de vous appréciera le courage dont vous faites preuve. Il ne pourra se sentir ni vexé, ni blessé, au contraire il sera certainement flatté (et ce, même si votre physique n’est pas celui d’un top model !), je peux vous le garantir.

 

Alors allez-y sans crainte, amusez-vous un peu, jouez avec les opportunités, soyez audacieuse. Qui sait, peut-être que cet homme qui déjeune seul là-bas, dans cette brasserie n’est autre que votre futur grand amour… Ce serait dommage de ne pas le découvrir non ?

Gabriel Gray